Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Anno 1503 : Le Nouveau Monde

Anno 1503 : Le Nouveau Monde

Anno 1503, suite de 1602 AD et digne héritier de la série des Settlers, est enfin passé sous nos fourches caudines. Bilan.
Il aura fallu près de trois ans aux développeurs de 1602 A.D. pour remonter le temps de quatre-vingt dix-neuf ans. Ce petit saut en arrière nous ramène donc en l'an de grâce 1503, époque où le pionnier qui sommeille en vous va pouvoir s'en donner à cœur joie grâce aux studios allemands de Sunflower. Digne héritier de son prédécesseur, Anno 1503 récupère en grande partie le gameplay de 1602 A.D. tout en l'enrichissant considérablement. Pour ceux qui auraient raté le premier épisode, disons qu'on a affaire ici à un mélange de gestion/construction "à la Settlers" et de stratégie temps réel. Les présentations étant faites, entrons dans le vif du sujet.

Construction, production et commerce

Le concept du jeu est raisonnablement simple à comprendre : vous disposez en général pour commencer d'un bateau chargé de vivres et de matières premières et votre objectif est la fondation d'une nation florissante. Pour y arriver, vous devrez commencer par aménager votre première colonie tout en répondant aux demandes de vos concitoyens.Au fil de leur évolution ces derniers exigent en effet l'accès à certains bâtiments - église ou école par exemple - ou à différents biens de consommation : alcool, tabac, cuir, sel, etc. Vous aurez donc à mettre en place de véritables chaînes de production pour les satisfaire.Prenons l'exemple du tissu : il nécessite un élevage de moutons produisant de la laine, un atelier de tissage pour la transformer en produit fini et enfin des étals pour le vendre à vos habitants. Ce même tissu pourra ensuite être utilisé pour faire des voiles de bateaux ou servir à la production de vêtements plus raffinés. Notez que la construction des bâtiments nécessite elle aussi des matières premières : bois, pierre, etc. Et il en va de même pour les armes, les vivres et tous les autres besoins que peut exprimer votre population. Ajoutons enfin que tous ces biens peuvent aussi faire l'objet d'un commerce intense , l'exploration et la mise en place de routes commerciales maritimes rentables avec vos voisins est l'une des clefs du succès.

De la diplomatie en général et de l'impérialisme en particulier

Evidemment, Anno 1503 ne se contente pas de relations courtoises entre voisins bien élevés. Il faut parfois avoir recours à une diplomatie musclée voire faire appel aux armes pour soumettre un rival belliqueux. En la matière, le jeu propose des batailles terrestres et navales ainsi que des attaques de cités à coups de machines de guerre. Sur le papier, la diversité et la complémentarité des troupes est intéressante mais la profondeur stratégique n'est pas toujours au rendez-vous.Résultat : les batailles ont tendance à se ressembler et reposent sur des concepts un peu trop basiques. Les habitués des STR classiques trouveront cet aspect des choses sans doute un peu confus et pesteront probablement comme nous contre un pathfinding qui défie parfois toute logique.Il n'en reste pas moins que pour former des unités, vous devrez d'abord fabriquer des armes, des armures et tout ce qui est nécessaire aux différents types de soldats , retour à la case production donc, véritable nerf de la guerre comme il se doit.

Un jeu tranquille

Une campagne comptant douze longues missions, un mode "libre" pour prendre ses repères en douceur, quelques didacticiels, 350 bâtiments d'époque, 9 cultures à rencontrer, une version française intégrale , seul manque le mode réseau qui devrait être disponible ultérieurement sous forme de patch. Un comble si vous voulez mon avis, mais passons... La réalisation graphique est plutôt bonne pour de la 3D isométrique grâce à une variété graphique indéniable. Un jeu au final plutôt tranquille qui séduira plus les bâtisseurs qui aiment à l'occasion mener une petite guerre que les stratèges pour qui l'économie n'est qu'un préalable à l'action militaire.

Test réalisé par Guillaume Pan'.

Avis de la rédaction

Ce jeu s'adresse :
- A ceux qui aiment le commerce et la construction.
- Aux stratèges qui aiment les défis

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Anno 1603 A.D.
- Tropico
- La série des Settlers.
- Les jeux de chez Impression (Caesar, Zeus, etc.)