Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

A Game of Thrones Genesis

A Game of Thrones Genesis

La saga Le Trône de Fer, de George R.R. Martin, s’invite sur nos PC sous la forme d’un prélude narrant aux joueurs les événements qui ont façonné le royaume de Westeros. Le studio Cyanide affiche une certaine ambition en voulant adapter une œuvre si colossale. Attention, terrain glissant !
Comment les terres de Westeros sont-elles devenues ce qu’elles sont dans la saga littéraire Le Trône de Fer ? Le jeu de stratégie de Cyanide, A Game of Thrones Genesis, tente de répondre à cette question en nous faisant vivre l’histoire d’une société en mutation, 1000 ans avant les événements du premier roman. Evidemment dédié aux fans, qui sont plus à même de comprendre le monde proposé et de s’y immerger, le jeu opte pour des choix de gameplay qui peuvent déconcerter mais permettent de mieux coller à l’univers. Pas sûr, toutefois, que cela suffise pour séduire.

Je suis fourbe, tu es fourbe, nous sommes fourbes
Les développeurs ont donc choisi de ne pas réaliser un RTS orienté action, mais plutôt un jeu où la victoire militaire n’est qu’une option parmi d’autres, voire le recours ultime. La diplomatie, les alliances mais surtout les coups bas et la corruption sont au cœur du jeu. Corrompre un émissaire adverse pour que chaque alliance passée entre le joueur ennemi et une communauté soit en fait réalisée en votre faveur, retourner une armée, passer un accord secret avec une ville dans le dos de l’ennemi ou encore assassiner des personnages clés constituent autant de possibilités d’atteindre votre but. En campagne comme en mode escarmouche, ces manipulations précèdent le recours aux armes. Car votre but est avant tout de contrôler le plus de villages et de mines possible afin d’entretenir des routes commerciales profitables. Sur le papier, cette orientation se révèle intéressante. Et il faut saluer Cyanide pour son envie d’offrir une formule de jeu qui change des habituels jeux de stratégie faisant la part belle à la fabrication rapide d’unités en vue de lancer un "rush" mortel (de préférence, avant que l’ennemi en fasse autant).

Histoire d’un ratage

Hélas, des défauts rédhibitoires viennent ternir ce tableau séduisant. Tout d’abord, la campagne de 20 missions qui introduit les mécaniques de jeu et plante l’univers, se révèle mortellement ennuyeuse. Les objectifs mal pensés, souvent incohérents avec l’action en cours, les missions soporifiques voire répétitives et la narration morne entraînent le joueur dans une longue descente aux Enfers. Qu’importe, dirons les fans prêts à tout, puisqu’il y a les escarmouches et le multijoueur pour jusqu’à huit participants (sur une quinzaine de cartes). Certes, le solo ne fait pas tout, mais d’autres points tendent à frustrer le joueur. Tout d’abord, l’esthétique du jeu nous renvoie un bon paquet d’années dans le passé. Les textures ternes, les bâtiments peu détaillés et les unités trop semblables aux animations rigides font de Game of Thrones Genesis un titre un peu poussiéreux. Difficile parfois de reconnaître les différentes unités ou encore de distinguer les siennes de celles de l’ennemi. En outre, le type de jeu proposé par Cyanide nécessite un micro-management fin de chacune de vos actions, ce qui devient vite impossible à cause de deux faiblesses. Premièrement, l’interface manque cruellement de clarté et empile joyeusement les unités, tout en se basant sur des icônes de taille réduite. Ensuite, car il n’existe que peu d’automatisation des tâches. Le joueur doit avoir les yeux partout, tout le temps, pour effectuer les corrections les plus minimes. Original, A Game of Thrones Genesis l’est. Il est donc déprimant d’en dire du mal, mais la triste réalité s’impose : la réalisation ne suit pas.

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs à partir de 12 ans.
- Aux fans de George R.R. Martin.
- A ceux qui aiment gagner sans dégainer leur épée.
- Aux joueurs un peu poulpes capables d’être partout à la fois.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Age of Empires 3