Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

007 : Quitte ou Double

007 : Quitte ou Double

Il s’appelle Bond, James Bond, et il est de retour pour de nouvelles aventures. Le passage à la troisième personne signifie-t-il plus d’infiltration ? Eh bien... C’est que 007 a une façon bien à lui de s’infiltrer. Explications.
Bond a un nouvel ennemi, toujours aussi perfide et mégalo, dans la grande tradition du style. Il s’agit de Diavolo, ex-membre du KGB et disciple de Max Zorin, ennemi juré de 007. Son but : devenir maître du monde. Et le vol de nanobots à l’université d’Oxford pourrait bien être le moyen d’y parvenir. Ajoutez à cela la dose syndicale de trahison, le retour du méchant Requin, des gadgets "made in" Q et vous avez là une production digne d’un film. D’autant que les acteurs sont au rendez-vous digital de ce Quitte ou double. Pierce Brosnan (James Bond), Willem Dafoe (Diavolo), Shannon Elizabeth (Serena St Germaine), Richard Kiel (Requin), et bien d’autres.

Bond à la troisième personne, la révolution

Le point principal qui caractérise Quitte ou Double, c’est le passage à la troisième personne. Bond y gagne des mouvements puisqu’il peut maintenant se plaquer contre un mur et tirer en se découvrant brièvement. Il pourra aussi utiliser son grappin pour escalader des obstacles ou sauter dans le vide au bout d’un filin. Pourtant, ça sent bon le script quand on voit qu’il reste incapable d’enjamber un muret de 10 centimètres ou de monter sur une caisse. Ce passage à la troisième personne s’accompagne d’un relookage du style de jeu.
Plus de diversité, plus d’action et moins d’infiltration. Ici, Bond s’infiltre en flinguant tout le monde. Notez qu’il est possible de combattre au corps à corps et d’éliminer en douce des ennemis (ce qui peut apporter des bonus, comme la réalisation de certaines actions), mais c’est très minoritaire.
La foire aux véhicules

Au registre de la diversité, les véhicules ont proliféré. Outre votre Aston Martin Vanquish, vous pourrez prendre les commandes d’une Porshe Cayenne, d’un hélicoptère, d’une moto (Triumph Daytona 600), etc. Le tout, avec les gadgets qui vont bien. Cependant, petit bémol, les contrôles restent toujours assez superficiels et on préférera les bonnes scènes de flingage à pieds même si ces petites phases en véhicules sont les bienvenues. Que ce soit à pied, sur route ou dans les airs, l’environnement graphique est très propre et les animations impeccables. Un travail de qualité.

Gogo gadgeto-Bond

Notre ami Q nous prépare toujours ses surprises. Véhicules télécommandés avec laser et explosifs, drones araignées, pièces de monnaie grenades, lance-mouchards, etc. Bref, de quoi progresser et se tailler un chemin à travers des ennemis plus coriaces que dans Nightfire. Jetez un objet, ils iront voir ce qui a fait ce bruit. Ils vous aperçoivent et se dirigent vers vous pour tenter de vous piéger. Globalement, ils agissent plutôt bien, même si parfois il leur arrive d’être encore un peu demeurés. Pour combattre, un système de verrouillage a été introduit. Parfois capricieux, il demande une petite prise en main. Un bouton pour cibler un ennemi, la possibilité d’ajuster plus précisément le tir avec le stick droit, reste à faire feu.
Face à plusieurs adversaires, le passage de l’un à l’autre entraîne parfois des moments de flottement dangereux. D’autant que la caméra, une fois que vous êtes à couvert, n’est pas parfaite. Un ennemi qui passe face à vous sera difficile à cibler, la position à couvert contre un mur étant prévue pour tirer de l’autre côté.
Un Bond pour les fans d’action

Plus encore que les autres, cet opus de Bond vise l’action pure. Si vous trouviez déjà Nightfire trop bourrin pour un jeu d’espionnage, Quitte ou Double va vous décevoir. Maintenant, si vous voulez de l’action diversifiée façon Hollywood à travers les quatre coins du monde (Egypte, Pérou, Nouvelle-Orléans, Moscou), vous serez servi.

Test réalisé par Papeguay, Arnaud Papeguay

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux apprentis espions
- A ceux qui s’infiltrent en flinguant tous les témoins
- Aux amateurs de gadgets


Vous aimerez si vous avez aimé :
- James Bond 007 : Nightfire
- James Bond 007 : Espion pour cible