Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Final Fantasy XIII - 04 - Le combat

04 - Le combat

Le système se base une fois de plus sur l’ATB (Active Time Battle). Celui-ci est découpé en plusieurs segments (suivant l’évolution des capacités des personnages). Un segment plein permet de lancer une attaque sur l’ennemi, l’ensemble des segments plein autorise une série d’attaques. Dans le cas d’une jauge ATB contenant plusieurs segments, il est possible de lancer une attaque sans attendre que toutes les jauges soient pleine en appuyant sur la touche Triangle (Y sur Xbox 360), sinon en appuyant sur le bouton Croix (A sur 360) l’attaque est lancée lorsque tous les segments sont pleins.

On trouve ensuite quatre paramètres :

> Attaque auto : le jeu sélectionne automatiquement les meilleures attaques parmi celles disponibles dans l’équipe sélectionnée.
> Compétences : le joueur sélectionne manuellement les attaques disponibles en fonctions des rôles et du Paradigm actif à l’instant T.
> Techniques : Cela permet d’utiliser les invocations ou des sorts spécifiques comme le scan des ennemis ou tremblement de terre, etc.
> Objets : cela permet d’accéder à l’inventaire et d’utiliser des objets comme les potions ou les plumes de phénix.

Si en début d’aventure, l’attaque auto permet de se sortir de la plupart des situations, il vaut mieux prendre l’habitude d’utiliser le mode manuel, en conjoncture avec le scan, pour déterminer les meilleures attaques disponibles car il arrive souvent que le programme auto ne soit pas ultra efficace.

Typiquement, il tient compte des vulnérabilités de chaque ennemi (lorsque vous les avez analysés) mais pas des caractéristiques de votre personnage. Face à un adversaire craignant l’eau, l’attaque auto lance un panaché de sorts d’eau et de coups physiques boostés à l’eau, or les dégâts infligés dépendent des caractéristiques Force et Magie. Un personnage axé sur la magie cause bien plus de dégâts avec des sorts "purs", donc mieux vaut les choisir manuellement.

Mais le cœur du combat repose sur le lien entre le Paradigm Shift et la jauge de Choc. Un ennemi en état de choc devient très vulnérable : les dégâts infligés sont démultipliés, un attaquant peut le propulser en l’air lui interdisant toute contre-attaque et, dans le cas de certaines créatures, les faiblesses élémentaires changent. Bref, c’est un élément crucial pour obtenir 5 étoiles et engranger un maximum de PC.
Dans le cas d’une attaque par surprise, il suffit d’un ou deux coups pour que l’adversaire passe en état de choc, mais lors d’un affrontement classique, il faut remplir la jauge en multipliant les dégâts. Le problème, c’est évidemment que la jauge se remplit et se vide à une vitesse variable selon le type d’attaque utilisée. Pour résumer :
- Les combos des Attaquants remplissent très lentement la jauge mais ralentissent la vitesse à laquelle elle se vide.
- Les sorts des Ravageurs remplissent rapidement la jauge mais elle se vide aussi très rapidement.

Si vous n’attaquez qu’avec des Ravageurs ou qu’avec des Attaquants, il est très difficile d’obtenir un Choc. Vous pouvez bien sûr opter pour une équipe mixte, mais l’idéal consiste à avoir un Attaquant qui inflige au moins 1 combo pour ralentir la vitesse à laquelle la jauge se vide, puis d’utiliser le Paradigm Shift pour avoir deux Ravageurs qui rempliront la jauge. Si vous devez vous soigner ou recourir à des buffs/debuffs, assurez-vous de garder un Attaquant actif, qui maintiendra la jauge de choc à flot, le temps de repartir à l’assaut avec un ou plusieurs Ravageurs.

Sommaire